Déclaration des bibliothèques québécoises.

IFLA_Suzanne-Payette

 

 

 

 

Nous avons au Québec une Table de concertation pilotée par Bibliothèque et archives nationales du Québec (BAnQ). Cette Table regroupe les représentants de tous les types de bibliothèques (publiques, scolaires, collégiales, universitaires, gouvernementales, etc.) ainsi que des fonctionnaires des ministères de la culture et de l’éducation.

Au cours des deux dernières années, cette Table a travaillé à la rédaction d’un plaidoyer en faveur des bibliothèques, en ayant pour objectif de faire reconnaître le rôle, la mission et l’impact socio-économique de celles-ci. Lors du Congrès des milieux documentaires du Québec en novembre 2015, cette déclaration a été présentée à l’ensemble des professionnels du milieu afin d’être bonifiée et d’obtenir leur adhésion à ce projet.

En mars 2016, lors de la journée d’échanges professionnels de BAnQ, une version finale a été déposée aux membres. Cette dernière version fait état de la raison d’être des bibliothèques, des ressources que l’on y trouve, ainsi que des nombreux rôles qu’elles jouent dans la société : carrefour d’accès à l’information, à la documentation et à la culture, centre d’apprentissage, espace d’appropriation et d’usage technologiques, levier socio-économique, lieu de rencontre et d’échanges, lieu de médiation et de développement culturel.

Cette déclaration a été accueillie chaleureusement par tous et particulièrement par les bibliothèques publiques qui au Québec, ne sont pas encadrées par une législation et sont confinées à un rôle de loisir municipal plutôt qu’au rôle que lui confère l’UNESCO dans son manifeste. Cette déclaration est un énoncé public de reconnaissance.

La Table permanente de concertation des bibliothèques québécoises a comme projet de déposer cette déclaration à l’Assemblée nationale du Québec afin que l’appareil politique se l’approprie. Cette démarche se veut la première étape vers la concrétisation d’une reconnaissance dont nous ignorons pour le moment la forme finale mais qui, souhaitons-le, sera la première pierre d’une législation pour la mise en valeur des bibliothèques québécoises.

Le texte officiel est en français.
http://www.banq.qc.ca/documents/services/espace_professionnel/milieux_doc/milieux-doc-express/Declaration_des_bibliotheques.pdf

An English version of this post is also available

 

0 Responses to “Déclaration des bibliothèques québécoises.”


Comments are currently closed.